Environnement

Bonjour,

Dans le message de Test-Achats, le fait de se chauffer de manière plus écologique est mis en avant. Est-ce bien correct ? Qu'en est-il des poussières provoquées par tous les chauffages à base de bois. L'utilisation de poêles à bois n'est-elle pas quelquefois interdite à Paris en cas de "Smog" ? En bref, l'argument écologique est-il bien raisonnable ?

1 Reply

  • Bonjour,

    Effectivement, l'aspect de pollution de l'air par des poussières mais surtout par des particules fines est une question importante.
    En cas de SMOG hivernal de nombreuses sources de particules fines sont "interdites" afin de limiter leur apport dans l'air. N'oublions pas à cet effet, les anciennes installations de chauffage central au mazout et les moteurs diesel. Paris a interdit l'utilisation des feux ouverts en période hivernale ce qui est tout à fait logique vu leur rendement déplorable et la température de combustion trop basse pour permettre une combustion complète et donc une limitation des émissions de polluants et particules.

    La Belgique est très prévenante en la matière puisqu'elle dispose non seulement de la transposition de règlement européen mais aussi de sa réglementation nationale en ce qui concerne tous les appareils brûlant des combustibles solides et donc soit des bûches, soit des pellets.
    Les limites imposées dans cette réglementation sont très strictes et se sont renforcées depuis novembre 2016 avec des niveaux d'émission de particules maximaux de 30mg/Nm³. Cette exigence précise s'est renforcée depuis 2010 puisqu'à l'époque la limitation était de 90 (soit trois fois plus).

    Le rendement minimal pour les poêles a pellets est également de 85% depuis novembre 2016.

    Les poêles que nous avons sélectionné dépassent ces exigences avec des rendement très proches ou dépassant les 90% d'une part et avec des émissions de particules bien au dessous du niveau réglementaire.

    De plus, le poêle STUV n'émet aucune particule fine détectable en laboratoire..
    Ceci démontre que la recherche sur ce type d'appareil permet d'arriver à un niveau de combustion bien plus performant qu'il y a quelques années.
    Bien entendu, nous n'avons pas testé tout le marché et il est fort probable que de nombreux appareils ne soient pas aussi performants et contribuent de façon significative ce faisant aux émissions de particules dans l'air.

    Bien à vous,

    Philippe.

Connexe